Conflits sociaux, révolution socialiste et démocratie parlamentaire: mythes de la violence et mythes des foules